Le "par et pour francophone" fait référence à la lentille de travail qui reconnaît l’expertise des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM) et garantit l’implication de ces communautés dans l’élaboration et excécution des plans d’action qui les concernent. À cet égard, l'initiative Communautés francophones accueillantes est "par et pour" les francophones. En effet, sa mise en oeuvre a démarré avec un Sommet en établissement et aboutit avec la conception d'un plan d'activités communautaire par le Conseil Consultatif Communautaire (CCC).

Sommet en établissement

Le sommet en établissement francophone a eu lieu les 24 et 25 septembre 2018, en Saskatchewan. Il visait, entre autre, à présenter l'initiative Communautés francophones accueillantes (CFA) aux participants et de sonder l'intérêt des communautés pour l'initiative. À cet égard, le financement fournis par IRCC a permis de rassembler un nombre record de participants venant de différents horizons. La graphique suivant donne un aperçu des types de participants présents pendant ces deux journées de travail:

 

Un rapport de sommet pour les communautés francophones a été préparé afin d'informer les communautés des enjeux et résultats atteints pendant le sommet. 

Identification de la communauté

IRCC a présenté lors des Sommets en établissement les caractéristiques de ce que serait une communauté francophone accueillante idéale. Ces caractéristiques sont le fruit de recherches menées par IRCC, s'inspirant notamment de :

  • La Stratégie de partenariats de lutte contre l’itinérance d’Emploi et Développement social Canada
  • Les caractéristiques d’une collectivité accueillante (Esses et co.)
  • Welcoming Cities en Australie; Welcoming Communities en Nouvelle-Zélande; Welcoming America aux USA; Intercultural Cities en Europe
  • Le concept de communauté accueillante, dynamique et inclusive (Sentiers du leadership)

Ces caractéristiques ne sont pas des critères de choix de la communauté. Elles forment un horizon régulateur qui permet de décrire ce à quoi la communauté choisie devrait ressembler à l'horizon 2020.

 

 

Processus de sélection

Les Réseaux en immigration bénéficient d'une expertise en concertation communautaire qui les a imposés comme un partenaire idéal pour la mise en oeuvre "par et pour" francophone de l'initiative. Il leur est donc revenu la responsabilité de concevoir le processus de sélection de la CFA dans chaque province. Ces processus varient donc d'une province à l'autre puisque la spécificité de chaque province a été prise en compte dans l'élaboration de processus "sur mesure". Le processus suivant a été retenu en Saskatchewan:

 

Communauté choisie

La communauté choisie pour accueillir l’initiative est Moose Jaw et la ville rurale de Gravelbourg. L'annonce de la Communauté francophone accueillante de la Saskatchewan a été faite par voie de presse le 14 mars 2019.

 

Vous pouvez en apprendre davantage sur le sud de la Saskatchewan en consultant la carte des communautés francophones et acadiennes de la FCFA du Canada. Vous pouvez aussi découvrir la ville de Moose Jaw, fameuse pour sa grande sculpture de Mac the Moose. La ville rurale de Gravelbourg est quant à elle surnommée « le bijou culturel » de la Saskatchewan. Elle possède des bâtiments remarquables comme l'hôpital des Soeurs grises, le monastère du Précieux Sang, le Collège Mathieu, le Jardin Notre Dame ou encore le couvent Jésus-Marie.

Conseil Consultatif Communautaire

Le Conseil consultatif communautaire (CCC) de l'initiative CFA est un mécanisme de participation et d’engagement communautaire formé uniquement dans le cadre de la Communauté francophone accueillante (CFA). Il se compose d'un groupe de bénévoles qui participent au conseil en leur nom propre. Ils amènent avec eux des compétences et une connaissance du terrain qui facilitent le travail de réflexion du groupe.

Rôles et Responsabilités du CCC et du RIF-SK

Le CCC est le comité local chargé de déterminer les activités qui seront mises en oeuvre dans le cadre de l’initiative des Communautés Francophones Accueillantes. Le CCC participe à l’harmonisation des efforts pour créer un milieu dans lequel les nouveaux arrivants d’expression française se sentiront les bienvenus et pour appuyer des stratégies et solutions innovantes qui favoriseront l’intégration, la rétention et l’enracinement de ces nouveaux arrivants au sein des communautés francophones désignées. 

Le CCC et le RIF seront amenés à travailler de manière conjointe pour la mise en œuvre et le suivi des activités qui sous-tendent l’initiative de CFA. De nombreuses responsabilités peuvent être autant du ressort du CCC que du RIF selon la réalité propre à chaque CFA. 

Voici le récapitulatif des responsabilités propres à la phase 1 du projet, soit la planification qui s’échelonne de maintenant jusqu’à la mise en œuvre, soit le 31 mars 2020.

Responsabilités exclusives des CCC:

  • Établir les priorités pour la communauté accueillante en fonction des caractéristiques proposées dans le cadre de cette initiative 
  • Identifier les activités/projets/coûts qui seront prises en compte dans le plan communautaire
  • Transmettre les recommandations/le plan communautaire à IRCC par l’entremise du RIF 

Responsabilités partagées par le CCC et le RIF:

  • Préparer les rencontres du CCC
  • Discuter du plan communautaire spécifique au CFA
  • Faciliter les partenariats au niveau local et provincial
  • Communiquer régulièrement et travailler ensemble afin d’atteindre les buts communs

Responsabilités de la coordination du RIF:

  • Identifier/sélectionner les membres du CCC et contribuer à sa mise en œuvre
  • Prendre part aux réunions du CCC
  • Expliquer l’initiative aux membres du CCC
  • Organiser les rencontres du CCC (organisation logistique)
  • Rédiger le plan communautaire qui intègre les priorités et les activités/projets recommandés par le CCC
  • Soumettre le plan communautaire incluant les projets recommandés par le CCC à IRCC

 

Composition du CCC

Le CCC est composé de six membres bénévoles répartis également entre les villes de Moose Jaw et Gravelbourg. Ses membres représentent de façon inclusive les deux villes qui forment la CFA en Saskatchewan. Ils ont été sélectionnés au terme d'un processus de promotion de l'initiative mené par l'agent CFA du RIF-SK. Les membres du CCC sont joignables via l'agent CFA du RIF-SK.

Isabelle Blanchard

Originaire du Nouveau-Brunswick, Isabelle Blanchard détient un baccalauréat en arts et en sciences sociales et une spécialisation économique de l’Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Isabelle est arrivée à Gravelbourg en 2015 pour un emploi d’été au Musée. Depuis août 2017, elle occupe le poste d’agente de développement économique pour la ville de Gravelbourg. Elle siège aussi sur le conseil d’administration de l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg (ACFG) depuis 2018.

Yannick Da Prato

Née à Montréal en 1976, Yannick Da Prato a grandi dans la métropole. Le français est sa première langue et l’anglais sa deuxième. Il a fait ses études en technique policière à Ottawa, pour ensuite s’enrôler dans les forces armées Canadienne en 2001 comme policier militaire. Il a servi en Afghanistan. Il a aussi travaillé dans le métro de Montréal comme agent de surveillance et agent au 911, à Longueuil. En 2015, il a déménagé en Saskatchewan pour des raisons familiales. Il travaille au service de Police de Moose Jaw depuis 2017.

Réal Forest

Natif de Gravelbourg, Réal Forest a fait ses études au Jardin Notre-Dame puis au Collège Mathieu et finalement à l’Université d’Ottawa. Enseignant et administrateur de profession, il a été le directeur de l’École élémentaire de Gravelbourg, puis le directeur général du Collège Mathieu ainsi que son directeur de l’éducation. Il a aussi été le président du Conseil d’administration du Collège Mathieu pendant plusieurs années. Enfin, il est un homme d’affaires et propriétaire d’immeubles d’habitation.  Sur le plan politique, il a été échevin et maire de la ville de Gravelbourg. 

Leah Gottselig

Leah Gottselig est née à Regina et a fait ses études en langue française à l’Université de Regina où elle a obtenu son baccalauréat en Éducation, avec un majeur en français. Elle s’est installée à Moose Jaw depuis 2005 et enseigne dans les écoles d’immersion de la ville. Elle participe à plusieurs activités en français avec ses trois fils qui ont appris le français dans les écoles d’immersion qu’ils fréquentent. 

Gilbert Havugiyaremye

Originaire du Burundi, Gilbert Havugiyaremye est arrivé en Saskatchewan en 2011. Employé d’abord au Réseau Santé en Français en Saskatchewan (RSFS), il a exercé des fonctions de coordonnateur de promotion des activités de santé auprès des nouveaux arrivants. Il a ensuite assuré la coordination du projet Immersion fransaskoise, piloté par la Communauté des Africains Francophones de la Saskatchewan (CAFS). Il a commencé à travailler au Collège Mathieu de Gravelbourg en 2012 et coordonne le centre des ressources culturelles et pédagogiques « Le lien », depuis 2014.

Jennifer Maxfield

Née à Ottawa, Jennifer Maxfield épouse et mère de trois filles, a travaillé à Montréal dans une entreprise de fleurs comme directrice de vente pendant deux ans. Elle a ensuite suivi des cours en service social et a eu la chance de travailler avec une communauté autochtone, en Ontario.  Jennifer travaille au Centre multiculturel de Moose Jaw comme travailleuse d’établissement dans les écoles (TÉÉ) depuis novembre 2018. 

Le CCC est complété par trois observateurs:

Chantal Amstad

Chantal Amstad a grandi au Québec, au sein d'une famille suisse allemande. Avant d'obtenir son baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales de l'Université Laval, à Québec, Chantal a obtenu la médaille du Lieutenant-gouverneur en 2011 pour son implication communautaire.  Elle occupe depuis 2017 le poste de directrice de l’Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw (ACFMJ). Elle siège aussi au conseil d'administration du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS).

Jean-Maurice Ebrottié

Jean-Maurice Ebrottié est originaire de la Côte d’Ivoire, un pays francophone situé en Afrique de l’Ouest. Il a étudié à l’École Mgr de Laval, à Regina et a ensuite poursuivi ses études à l’Université de Saint-Boniface, à Winnipeg. Il occupe depuis 2016 le poste de directeur de l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg (ACFG).

Marie Galophe

Originaire de la France, Marie Galophe est arrivée au Canada en 2007. Elle a vécu à Montréal et Ottawa avant de s'établir en Saskatchewan. Elle est membre d’ATIS, Association of Translators and Interpreters of Saskatchewan. Elle siège sur le conseil d'administration du Multicultural Council of Saskatchewan (MCoS) à titre de membre élu. Elle coordonne le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) depuis 2017.

Cadre de référence du CCC

Le Conseil Consultatif Communautaire (CCC) s'est doté d'un cadre de référence lors de la rencontre du 14 juin 2019. Cet outil développé de manière "par, pour et avec" les membres du comité balise le mandat, la composition et le fonctionnement du CCC.

Calendrier des rencontres du CCC

Les membres bénévoles du Conseil Consultatif Communautaire (CCC) de la Communauté francophone accueillante (CFA) ont adopté lors de la rencontre du 14 juin 2019 un calendrier fixe de rencontre 2019-2020. Vous pouvez le consulter ici : 


Mise à jour 21 août 2019

Calendrier

Voir mois par mois

Nouvelles

16e membre décisionnel pour le RIF-SK

13 décembre 2019

À la veille de la dernière rencontre pour le cycle de financement 2017-2020, le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) est fier d’annoncer l’adhésion à la table d’un seizième membre décisionnel.

Consultations des nouveaux arrivants francophones dans la province

5 décembre 2019

Le RIF-SK cherche à dresser un aperçu du cheminement d’intégration de la clientèle existante de ses membres, de 2010 à aujourd’hui. Les nouveaux arrivants francophones sont donc invités à témoigner de leur parcours lors de groupes de discussion organisés

Voir toutes les nouvelles